Gérer les Conflits

avec Conscience

 

Oui, le conflit peut être souhaitable dans une certaine mesure.

Le conflit est un moyen très efficace - à certaines conditions éthiques évidemment - pour faire progresser une relation ou un projet.

Gérer les conflits favorise une dynamique positive et de la créativité. Les malentendus et les non-dits sont éclaircis. Les émotions parasites pour soi sont canalisées. Le temps, l'énergie et les coûts financiers sont à posteriori mieux investis.

Se confronter au conflit est donc fécond, voir rentable.

 

L' existence d'un conflit signale un lien authentique, parfois chaotique, chahuté mais bien vivant et donc susceptible d'évoluer, de s'améliorer, de s'enrichir. Gérer un conflit induit de se confronter à l'objet du conflit, à l'autre, à soi.

Parvenir à un consensus demande de communiquer avec respect et de développer des relations assertives et de la créativité humaine.

PRINCIPE

 

Tout conflit a le potentiel d'être bénéfique. Gérer un conflit requiert de chercher en toute conscience une issue gagnant/gagnant et de susciter une action (ou une série d'action) de régulation.

 

"Qu'est ce que je change chez moi pour faire évoluer la relation sans demander uniquement à l'autre de changer ?"

CARACTÉRISTIQUES

 

Aucun niveau pré-requis

Durée : 2 à 3 jours

Méthode : 60% de pratique / 40% de théorie

 

Exercices : individuels et de groupe - Mélange d'exercices physiques, intellectuels et de mises en situation


OBJECTIFS

  • Accepter le conflit comme une opportunité pour améliorer la relation et faire progresser un projet.
  • Assimiler les enjeux inhérents à tout conflit.
  • S'approprier des outils non-verbaux pour canaliser l'énergie et les émotions lors d'un conflit et pour résoudre certaines situations.
  • Développer des relations assertives, des relations basées sur le respect et l'estime de soi et d'autrui - Assertivité.
  • S'entrainer aux techniques verbales pour créer des opportunités de résolution de conflit - Communication Non-Violente de Marshall Rosenberg.
  • S'approprier des outils d'analyse des situations - Analyse stratégique basée sur les travaux de Crozier & Friedberg.
  • S'initier aux bases de la négociation.

RÉSULTATS ATTENDUS

 

Cette formation est axée sur les outils non-verbaux puis les outils verbaux.

 

Pourquoi s'intéresser aux outils non-verbaux, au corps ? Nous avons l'habitude de mobiliser immédiatement l'intellect dans des situations de conflit. Or le conflit génère d'abord des émotions puis des réactions physiques.

L'intellect n'est pas l'outil le plus adéquat pour canaliser ces premiers comportements troublants, perturbants. L'intellect nous permet d'échafauder des stratégies, parfois complexes, souvent pertinentes. C'est un bel outil mais s'il est parasité par des réactions émotionnelles, d'agression ou de fuite, le résultat est pire.

 

Il est donc nécessaire de canaliser les tensions corporelles et émotionnelles avant d'actionner l'intellect.

Nous sommes alors de meilleurs créateurs de relation, nous régulons mieux les tensions individuelles ou de groupe, nous acceptons et vivons mieux les conflits pour en trouver une issue bénéfique.

 

L' assertivité est une capacité à créer des relations avec autrui basées sur le respect et l'estime de soi, d'autrui et de la relation.

 

 

Deux formes d'intelligence sont sollicitées selon les exercices :

  • l'intelligence corporelle, facile d'accès, efficace immédiatement et ludique
  • l'intelligence mentale, rationnelle, nécessaire à la compréhension et à la décision

PROGRAMME

 

Temps 1 : Définir ce qu'est un conflit

 

Temps 2 : Mobiliser les outils non-verbaux pour se canaliser et se mettre en relation

 

Temps 3 : Oser l'assertivité

 

Temps 4 : Questionner pour comprendre et se comprendre

 

Temps 5 : Expérimenter les outils d'analyse et relationnels


TARIFS intra-entreprise

stage de 2 jours - 8 personnes maximum : 3000 € HT

frais de déplacement, hébergement, restauration du formateur en sus, sur justificatifs